CINQ IDÉES PRATIQUES QUI VOUS AIDERONT DANS VOTRE TÂCHE.

Rejoignez d'autres MSP soucieux de la croissance et alimentez votre entreprise grâce à cinq conseils et tutoriels de taille réduite livrés dans votre boîte de réception chaque semaine.

Grow faster. Stress less.

Visit our Resources Center for more MSP content.
Team Ninja      

Vous souhaitez développer vos connaissances informatiques de base en 2021 ? Dans cet article, nous aborderons certaines des bonnes pratiques générales de surveillance et gestion de réseau à distance pour les MSP et les services informatiques débutants, que utilisent pour soutenir leurs organisations.

Une discussion sur l'informatique débouchera éventuellement sur la surveillance et gestion de réseau à distance pour les débutants. Dans l’ensemble, l’un des rôles les mieux compris d’un service informatique ou d’un fournisseur informatique est celui de garder les systèmes essentiels d’une entreprise opérationnels.

La surveillance de réseau est un élément essentiel de ce rôle, garantissant que tous les composants réseau tels que les routeurs, les commutateurs, les serveurs, les pare-feu et les machines virtuelles sont suivis, évalués et optimisés en permanence. La surveillance proactive peut empêcher les temps d’arrêt ou les pannes réseau, et la gestion à distance réduit le temps et les ressources nécessaires pour effectuer des mises à jour critiques ou apporter des modifications à la volée à un environnement informatique.

Qu’est-ce que la surveillance de réseau ?

Les systèmes de surveillance de réseau donnent des informations sur les périphériques et les connexions, permettant aux professionnels de l’informatique de détecter et de signaler les pannes, de planifier la correction et de maintenir les normes de conformité et de sécurité. Ces systèmes comportent plusieurs composantes importantes, notamment :

  • Surveillance des périphériques réseau : lorsque les périphériques réseau tombent en panne, des temps d’arrêt, une perte de productivité ou même des risques de sécurité apparaissent. Les problèmes matériels et les erreurs peuvent entraîner l’arrêt de toute l’infrastructure, tandis qu’une utilisation élevée du processeur ou de réseau peut ralentir les opérations. Un système de surveillance de réseau permet d’identifier et de traiter rapidement ces points de panne. De nombreuses solutions de surveillance réseau apportent également une valeur ajoutée en ajoutant automatiquement de nouveaux périphériques, en cartographiant la topologie de réseau et en révélant une activité malveillante ou d’éventuelles violations.
  • Systèmes d’alerte : lorsque des problèmes sont identifiés par le système de surveillance de réseau, des alertes sont automatiquement envoyées au personnel informatique pour être évaluées. Une fois que le problème est validé en tant que défaillance ou menace crédible, les techniciens peuvent se mettre au travail pour la corriger.
  • Rapports : la plupart des logiciels de surveillance de réseau peuvent générer des rapports sur les résultats au fil du temps.

Qu’est-ce que la gestion de réseau ?

Les systèmes de gestion de réseau vont au-delà de la surveillance d’un réseau pour en contrôler de nombreux aspects. Ces systèmes peuvent gérer des périphériques réseau tels que des commutateurs, des routeurs, des points d’accès et des contrôleurs sans fil à partir d’un emplacement centralisé ou à distance.

L’accès à distance rend la gestion de réseau très simple surtout quand on est débutant, car les périphériques, les clients et les applications de réseau envoient des données à un serveur central avec des mises à jour d’état ou des alertes. Les administrateurs réseau ou les MSP peuvent surveiller les opérations de réseau en accédant à ce serveur, ce qui leur confère un contrôle important sans jamais avoir à se déplacer sur site.

La collecte de données est une partie importante de ce processus. Les périphériques réseau et les terminaux du réseau - tout, des commutateurs et routeurs aux ordinateurs, smartphones, caméras et imprimantes - envoient généralement des données au système de l’une des deux manières suivantes :

  • SNMP : le Simple Network Management Protocol est le protocole de gestion de réseau standard depuis des décennies. SNMP est utilisé par la plupart des fabricants de périphériques réseau et de terminaux. Le système de management de réseau utilise SNMP pour envoyer une requête ping aux éléments du réseau, ce qui les amène à envoyer une mise à jour de l’état au système.
  • Télémétrie : un agent logiciel qui permet la transmission automatique de données en temps réel. La télémétrie remplace le SNMP dans de nombreux environnements informatiques, car elle est plus détaillée et plus évolutive.

Qu’est-ce que le SNMP et comment ça marche ?

Avant d’entrer dans les détails du SNMP, nous devrions revoir quelques termes plus importants. Les éléments suivants font partie intégrante d’une compréhension complète de SNMP :

  • Identificateur d’objet (OID) : considérez un OID comme une adresse MAC personnalisée créée par le MSP pour surveiller les périphériques non standard via un interrogateur d’OID.
  • Interrogation SNMP : lors d’une interrogation programmée régulièrement, une station de gestion de réseau récupère les données pour les mises à jour d’état.
  • Base d’informations de gestion (MIB) : les informations créées par l’interrogation de SNMP sont appelées MIB. Elle contient des mesures de performances critiques pour les périphériques interrogés, y compris les périphériques non standard auxquels des OID ont été attribués.
  • Interruptions SNMP : les interruptions de SNMP sont des alertes automatiques déclenchées par certains événements - tels que des pannes de disque ou une surchauffe de périphérique - qui sont envoyées à la station de gestion SNMP.

Maintenant que vous connaissez ces termes, explorons SNMP plus en profondeur.

En termes simples, vous pourriez penser à SNMP comme un moyen pour différents périphériques sur un réseau de partager des informations. Il agit comme un intermédiaire ou un traducteur, permettant à une myriade d’appareils de communiquer même s’il s’agit de matériels différents et exécutant des logiciels différents.

Le SNMP est également un moyen par lequel les outils de gestion de réseau identifient les périphériques, surveillent les performances du réseau, suivent les modifications apportées au réseau ou déterminent l’état des périphériques réseau en temps réel. Il n’y a, bien sûr, aucun moyen natif pour que cela se produise. Sans un protocole comme le SNMP, il serait impensable de gérer et de surveiller autant de périphériques aussi différents entre eux.

Pourquoi avons-nous besoin d’une gestion de réseau ?

Les réseaux d’entreprise doivent prendre en charge des opérations de grande valeur qui stockent des données privées, fournissent des canaux de communication et prennent en charge tous les aspects de l’organisation. Les professionnels de l’informatique doivent maintenir des niveaux de service réseau élevés, une sécurité renforcée et une visibilité constante de l’infrastructure informatique. Grâce à la transformation numérique généralisée, le réseau d’entreprise moderne est devenu de plus en plus difficile à gérer pour les services informatiques.

Bonnes pratiques et techniques de surveillance du réseau

Un système de gestion de réseau approprié dotera les services informatiques de l’entreprise et les MSP des outils nécessaires à la maintenance et à l’optimisation des réseaux d’entreprise sans intervention manuelle excessive et coûts de main-d’œuvre élevés. Les réseaux complexes peuvent être entièrement gérés, de bout en bout, via des capacités de gestion filaires et sans fil intégrées.

Diverses solutions de gestion de réseau peuvent ne pas nécessairement inclure toutes les fonctionnalités dont nous avons discutées ci-dessus, alors soyez pointilleux lorsque vous vérifiez les options logicielles qui peuvent répondre à vos besoins. Une solution de gestion à distance moderne doit permettre les bonnes pratiques de gestion de réseau suivantes :

  • Visibilité claire sur le réseau : le professionnel de l’informatique doit avoir une image claire de tous les appareils connectés du réseau, observer le flux de données et identifier et résoudre rapidement les problèmes qui réduisent les performances du réseau et peuvent potentiellement entraîner des pannes.
  • Utilisation plus efficace des ressources informatiques : peut-être plus important encore du point de vue du MSP ou du service informatique, les outils d’une solution de surveillance réseau réduisent la quantité de travail manuel nécessaire. Cela réduit les coûts de main-d’œuvre et libère les techniciens pour des travaux de projet plus critiques ou d’autres tâches.
  • Évolution et besoins futurs en termes d’infrastructure : les systèmes de surveillance du réseau montrent comment les composants du réseau ont fonctionné sur une période donnée, donnant un aperçu de l’avenir. Ces rapports peuvent être analysés pour aider à anticiper le moment où l’organisation devra envisager de mettre à niveau ou de mettre en œuvre une nouvelle infrastructure informatique.
  • Meilleure protection contre les menaces de sécurité : la surveillance du réseau établit une base de performance sur un réseau. Cela facilite la détection des changements inhabituels dans le comportement du réseau, tels que des augmentations inexpliquées des niveaux de trafic réseau. Lorsque le service informatique peut identifier rapidement les problèmes potentiels de cybersécurité, il peut souvent intervenir avant que la menace ne devienne coûteuse.

Comment surveiller les performances du réseau

La surveillance proactive des réseaux est une bonne pratique et une fonction fondamentale d’outils tels que NinjaRMM. En effet, « proactif » est le mot d’ordre de l’industrie informatique moderne, qui s’appuie sur sa capacité à résoudre les problèmes avant qu’ils ne réduisent un réseau comme proposition de valeur majeure.

La surveillance proactive du réseau est généralement effectuée via des systèmes SNMP complexes, offrant à des outils tels que NinjaRMM plusieurs fonctionnalités importantes :

  • Interrogation et surveillance en temps réel
  • Données de performances matérielles
  • Découverte des appareils et configuration automatisée
  • Données de trafic NetFlow
  • Alertes personnalisables

Comment gérer un réseau : outils nécessaires pour les MSP

Au plus haut niveau de la pile logicielle d’un MSP, vous trouverez généralement un outil PSA (automatisation des services professionnels). Les outils PSA sont essentiels pour gérer les clients, suivre les tickets de service et générer des factures. Considérez l’outil PSA comme le référentiel central pour la répartition de la main-d’œuvre, les clients, l’inventaire, les feuilles de temps et tout ce qui concerne le fonctionnement du MSP.

Les outils RMM côtoient le PSA et servent d’outil pour exécuter le travail suivi via le PSA. Ces outils RMM sont les bêtes de somme de la gestion de réseau, utilisés par les MSP pour se connecter à distance aux clients et terminer le travail.

Il existe bien sûr une grande variété d’outils supplémentaires que les MSP utilisent, les piles grandissant et devenant de plus en plus complexes de jour en jour. Vous pouvez voir une liste de produits

Comment choisir les bons outils de surveillance et gestion de réseau à distance quand on est débutant

Comme nous l’avons dit précédemment, le niveau des bonnes pratiques de surveillance et gestion de réseau à distance requis dans l’environnement informatique moderne et complexe ne serait pas possible sans l’aide de logiciels et d’outils d’automatisation et de surveillance de réseau avancés. Ce nouveau type de système essentiel doit être capable de résoudre de nombreux problèmes de mise en réseau, des évaluations de performances en temps réel et des fonctions de gestion à distance. Ces types de solutions étant de plus en plus demandées, de nombreux prétendants sont entrés sur le marché, menant les responsables informatiques et les fournisseurs de services gérés à se demander quel outil de surveillance et management de réseau à distance est le meilleur.

N’oubliez pas qu’un système de gestion de réseau efficace comprendra un outil de surveillance réseau détaillé et vous donnera la possibilité d’automatiser les tâches de dépannage de base. Vous devriez également considérer les avantages d’avoir des fonctionnalités telles que celles-ci :

  • La possibilité de visualiser l’ensemble de l’infrastructure informatique pour une maintenance proactive et de prévoir les besoins informatiques futurs des clients individuels.
  • Surveillance active des performances de réseau, des serveurs et des applications pour éviter les temps d’arrêt et réduire les risques de cyberattaque.
  • Configuration automatique des appareils à l’aide de modèles prédéfinis.
  • Fonctionnalités de rapport avancées avec personnalisation pour chaque client, ainsi que la possibilité de planifier des rapports automatisés qui sont instantanément envoyés à l’utilisateur final.

SNMP est une pièce essentielle du puzzle informatique, il n’est donc pas surprenant que plusieurs options de surveillance SNMP soient disponibles. Cela étant dit, il peut être difficile de décider lequel est le meilleur pour votre entreprise de services gérés. Différents outils offrent des fonctionnalités différentes, et ce dont vous avez besoin dépendra de la manière dont vous compterez l’utiliser et avec qui.

Il existe quelques fonctionnalités communes que vous devriez rechercher dans n’importe quel outil de surveillance SNMP :

  • Alertes simples : vous devez être en mesure de configurer des alertes d’interruption de SNMP personnalisées pour vous assurer de toujours avoir un aperçu des réseaux et des périphériques de vos clients. Plus vous pouvez adapter ces alertes aux besoins spécifiques de vos clients, mieux c’est.
  • Découverte d’appareils : l’interrogation SNMP permet d’analyser l’environnement réseau et d’identifier tous les périphériques, ce que vous ne pouvez pas faire manuellement et attendre au même niveau de précision et de détail. Les scanners SNMP peuvent analyser le réseau pour identifier les nouveaux périphériques qui apparaissent. Vous devriez pouvoir rester au courant de tout ce qui est nouveau ajouté au réseau.
  • Surveillance des pannes : la surveillance des pannes permet aux administrateurs système de détecter et de résoudre rapidement tout problème qui pourrait mettre un réseau en danger. Avec le bon outil de surveillance SNMP, vous pouvez afficher l’état actuel du nœud et identifier rapidement à quel point une erreur est critique.

Ce ne sont là que quelques-unes des qualités les plus importantes que vous devriez rechercher dans un outil de surveillance SNMP.

La suite de gestion de réseau de NinjaRMM utilise l’agent Ninja NMS pour fournir une surveillance SNMP facile à utiliser.

Bénéficiez d’une visibilité sur un seul et même panneau sur tous vos appareils SNMP : routeurs, commutateurs, pare-feu, imprimantes, appareils IdT, etc.

Nos capacités de surveillance et de gestion SNMP comprennent :

  • Surveillance de n’importe quel appareil SNMP
  • Assistant de découverte
  • Interrogation et surveillance en temps réel
  • Seuils de performances matérielles SNMP
  • Tests ping et de latence
  • État des ports, surveillance de la carte des ports et interruptions SNMP
  • Sauvegarde et surveillance de la configuration
  • Données de performances matérielles
  • Données de trafic NetFlow
  • Prise en charge du SNMP v1, v2, v3

Avec la surveillance SNMP de NinjaRMM associée à notre plateforme de télésurveillance et de télégestion (RMM), NinjaRMM fournit un tableau de bord centralisé et exploitable pour l’ensemble de votre organisation informatique.

Votre outil de découverte SNMP est votre bouée de sauvetage pour les réseaux et les appareils de vos clients. Quand vient le temps de choisir, choisissez judicieusement.

Pour une liste plus large de solutions de surveillance de réseau, y compris des outils plus robustes et spécialisés, consultez notre Guide Ninja du logiciel MSP.

CINQ IDÉES PRATIQUES QUI VOUS AIDERONT DANS VOTRE TÂCHE.

Rejoignez d'autres MSP soucieux de la croissance et alimentez votre entreprise grâce à cinq conseils et tutoriels de taille réduite livrés dans votre boîte de réception chaque semaine.